Archives de Mot clé : ‘Homme’

L’inattendu de Dieu qui surgit à l’improviste dans nos vies

……

À vues humaines, nous n’aurions jamais dû nous rencontrer, et encore moins nous lier dans une mission commune. C’est l’inattendu de Dieu qui surgit à l’improviste dans nos vies.

Marie-Hélène Mathieu

Plus jamais seuls, L’aventure de Foi et Lumière, p 41

……

Amour et Sagesse

……

L’argent, métal lunaire, renvoie à la symbolique nocturne de l’eau, du froid et de la féminité, alors que l’or, métal solaire, renvoie à la symbolique diurne du feu, du chaud et de la virilité. L’argent évoque la Sagesse divine, alors que l’or signifie son Amour ardent pour les hommes.

Michel Feuillet

Lexique des symboles chrétiens, p 12

……

Un ordre suprasensible

……

On entend par Tradition le courant de pensée qui considère l’expérience de l’homme comme une transcendance immanente, tenue pour force agissant depuis le haut dans telle ou telle autre aire, ou dans tel ou tel autre cycle historique, de façon que les valeurs spirituelles et supra-individuelles président à la naissance et au développement de civilisations, dans l’ordre et les modalités avec lesquels cette force s’est manifestée à travers l’action formatrice d’un ordre suprasensible : axe et point suprême de référence en vue de l’organisation générale.

Massimo Centini

Symbolisme ésotérique code, p 99

……

Atteindre notre plus haute dignité

……

Ce n’est que lorsque l’homme devient conscient de lui-même en contemplant Dieu, lorsqu’il se connaît lui-même clairement et qu’en même temps il s’abandonne à Dieu, qu’il atteint sa plus haute dignité. La vision de Dieu conduit aussi à la vision de soi et à la véritable connaissance de soi.

Anselm Grün

Les huit secrets du bonheur, p 132

……

L’homme est capable d’aimer comme Dieu aime

……

Évangile signifie Bonne Nouvelle : c’est que Dieu n’est qu’Amour et que la grandeur de l’homme est immense, parce que sa vocation est infiniment au-delà de ce qu’il pourrait lui-même imaginer ou concevoir : il est capable d’aimer comme Dieu aime.

François Varillon

Joie de croire, joie de vivre, p 49

……