Archives de Mot clé : ‘Equilibre’

La recherche d’un équilibre des trois fonctions fondamentales de l’être humain

……

Il existe une voie d’évolution manifeste : la recherche d’un équilibre des trois fonctions fondamentales de l’être humain et donc une meilleure prise en compte de la fonction émotionnelle, sachant qu’il s’agit bien sûr de reconnaître et d’accepter les émotions et aussi de les gérer. On cesse de créer des problèmes humains au lieu de les laisser se développer et de consacrer ensuite tant de temps, d’énergie et d’argent à essayer de les résoudre.

Patricia et Fabien Chabreuil

Comprendre et gérer les types de personnalité, p 183

……

Le cœur a plus de vastitude que la raison

……

Il s’agit beaucoup plus de sentir que de comprendre. Le cœur a plus de vastitude que la raison et, au niveau du travail qui s’effectue dans la troisième octave, un équilibre intérieur est indispensable. Plus de place ici pour le mensonge ou la peur. On y rencontre exclusivement ce qui nous ressemble et on y récolte ce qu’on a semé. On peut se jouer de soi-même ou des autres mais on ne peut se jouer du divin qui est en nous.

Claude G. Thompson

Le tarot sur l’ennéagramme de Gurdjieff, p 100-101

……

……

Si un homme se concentre sur la conscience plutôt que sur la fonction, il peut recevoir une aide directe du ciel. Il lui faut simplement pratiquer et posséder un sens aigu de l’équilibre. Un tel être peut délaisser les colonnes droite et gauche de l’Arbre et franchir directement les triades centrales, utilisant l’expérience de sa vie même pour saisir l’intérieur et l’extérieur, le haut et le bas, jusqu’à la plénitude du retour à l’origine.

Z’ev ben Shimon Halevi

L’Arbre de Vie selon la Cabale, p 234

……

……

L’univers est concerné par ce que vous êtes et il introduira dans votre existence, dans n’importe quelle situation, à n’importe quel moment, ce dont vous avez besoin pour devenir vraiment vous-même. La clé de votre équilibre réside dans la confiance et la patience.

Elisabeth Kübler-Ross

Leçons de vie, p199-200

……

……

La plupart de ceux qui cherchent à comprendre le sens de leur maladie au-delà des théories stéréotypées se rendent compte que la bonne santé réclame une cohérence sincère entre les pensées, les paroles et les actes. Savoir ce que l’on pense vraiment, discerner si les idées que l’on a sont la conséquence de la peur ou de la confiance, clarifier son intention. Dire ce que l’on pense. Agir en accord avec ses idées, faire ce que l’on a dit. La cohérence est difficile à maintenir, pour tout le monde. Elle requiert un effort permanent. Elle nécessite une vigilance constante, une rigueur sans faille.

Thierry Janssen

La maladie a-t-elle un sens ?, p 274

……