Archives de Mot clé : ‘Don’

Accomplir notre mission…

dimanche 1 janvier 2017

Le monde a la beauté du regard qu'on y porte

……

Cela fait maintenant 6 ans que ce blog existe

avec à l’origine,

cette photo qui illustrait cette phrase :

“Le monde a la beauté du regard qu’on y porte.”

……

Ce cycle de 3 ans + 3

est désormais fini.

La boucle est bouclée.

Et ce jardin de fleurs m’inspire toujours autant.

……

J’espère que,

durant tout ce temps,

Bénédiction vous a aidé

à être

au plus près du Réel.

……

Voir le monde tel qu’il est,

et non comme nous aimerions qu’il soit.

……

Si Bénédiction

vous a accompagné et vous accompagne encore

tout comme moi au quotidien,

il accomplit alors sa mission.

……

Je vous souhaite

une MERVEILLEUSE année 2017.

……

……

Premières Demeures : le point de départ, la base anthropologique est l’affirmation de l’homme et de sa dignité, de son espace intérieur avec son âme, capable de Dieu et au plus profond de l’âme, l’esprit, siège de l’Esprit-Saint et demeure de la Trinité, tout cela ne provenant pas de sa structure propre, mais du don surnaturel qui lui est fait.

Tomás Álvarez

Introduction aux œuvres de Thérèse d’Ávila,

Le Château intérieur ou Les Demeures, p 121

……

……

L’Artisan de cette union n’est autre que l’Esprit-Saint qui déverse maintenant dans l’âme avec une abondance extraordinaire ses dons qui rendent facile et joyeuse la pratique de toutes les vertus comme le vent fort et suave rend facile et rapide la course du navire.

Père Etienne de S. Marie, o.c.d.

Avec saint Jean de la Croix, p 79

……

……

Le conflit est indispensable à l’individu pour accéder à la maturité puisque la construction de la personnalité est liée à la résolution des conflits, qui permet de supprimer l’angoisse. Quand le sujet est parvenu à sublimer les conflits, il atteint le stade de la maturité. Son énergie ainsi maîtrisée, il accèdera aux vraies valeurs humaines du don de soi et du respect d’autrui.

Eric Ruffiat

Métapsychologie, Niveau 1, p 88

……

……

Et ce qu’il y a justement d’unique dans l’Humanité de Notre Seigneur, c’est qu’à la fois elle nous révèle notre mal et peut nous en guérir. Elle nous révèle que, pour exister dans cette dignité et dans cette grandeur, pour exister comme une valeur unique et irremplaçable, il faut faire de tout nous-même un dépouillement, une désappropriation, un don.

Maurice Zundel

Ton visage ma lumière, p 221

……