Archives de Mot clé : ‘Connaissance’

Une communication franche et respectueuse

……

Le vrai remède à la manipulation, c’est une communication franche et respectueuse, où le maître mot est : liberté. L’autre considéré comme Autre à part entière, avec tout son pouvoir de décision. Ne rien obtenir de lui qu’il n’ait accepté délibérément, en toute connaissance de cause. Ce qui est la seule façon de maintenir des relations saines et vivifiantes dans la durée.

Yves-Alexandre Thalmann

Le Décodeur de la manipulation, p 11

……

Un pèlerinage dans l’univers mystérieux de la personne humaine

……

La méditation est un travail où nous cherchons Dieu et où Dieu nous cherche. C’est aussi un pèlerinage dans l’univers mystérieux de la personne humaine, une exploration de la connaissance de soi où la transcendance de l’égoïsme permet à la connaissance unitive et nou duelle de Dieu d’émerger. Le sens et l’authenticité de notre vie vont gagner en profondeur par cette connaissance de soi.

Laurence Freeman

Lettres sur la méditation, p 200

……

L’inspiration et la confiance nécessaires à l’expression de la Connaissance

……

Ici, au plus haut de notre organisme, se déterminent l’inspiration et la confiance nécessaires à l’expression de la Connaissance. Les faits étant ce qu’ils sont, notre conscience nous donne la capacité à les assumer plus ou moins sagement pour, avec l’air du temps, être dans le vent.

Pascal Pesselon

Ostéopathie, énergétique chinoise, p 161

……

……

Chacun a son monde intérieur de peurs et de tristesses et il doit lui faire accueil. C’est avec ce monde invisible que la voie spirituelle invite à reprendre contact sans peur dans la vérité et la sobriété. Il s’agit de le connaître en l’éprouvant consciemment, sans conflit ni division. Car c’est la connaissance qui libère.

Arnaud Desjardins

Oui, chacun de nous peut se transformer, p 142

……

……

… La foi n’est pas une science. Elle est une vie. Elle n’est pas une somme de connaissances. Elle est connaissance et reconnaissance de Quelqu’un. L’amour entre un homme et une femme ne s’approfondit pas par les connaissances accumulées sur l’être aimé, mais par la connaissance et la reconnaissance de plus en plus vive de celui et de celle qu’on aime.

Michel Wackenheim

Je crois en Dieu, p 12

……