Archives de Mot clé : ‘Bien-fondé’

Un face-à-face émotionnel intériorisé  je peux être celui qui s’émeut, ou celui qui est touché de me voir m’émouvoir

……

Cette sorte de face-à-face émotionnel intériorisé est bien traduit en français par la forme grammaticale “Je m’émeus”. Cette formulation implique deux sujets intériorisés, l’un qui ressent et l’autre qui observe le premier, de telle façon que je peux m’identifier alternativement à l’un ou à l’autre. Je peux être celui qui s’émeut, ou celui qui est touché de me voir m’émouvoir. Et lorsque j’adopte ce second point de vue, je me confirme à moi-même le bien-fondé de ce que j’ai éprouvé.

Serge Tisseron

Vérités et mensonges de nos émotions, p 34-35

……