……

L’espérance est alors vraiment fondée sur l’expérience, l’expérience du sans limites, au cœur même de nos limites ; l’expérience du non-temps au cœur même du temps. Expérience de ce qu’en d’autres siècles on appelait “la Vie Éternelle” au cœur même de ce qu’on appelle aujourd’hui la vie mortelle.

Jean-Yves Leloup

Aimer désespérément, p 97

……

Un écho en vous à partager ???