Être soi, réconcilier enfin sa tête avec son cœur et son corps

……

La guérison intérieure nécessite du temps, des étapes de croissance. Le Passeur de vie connaît ses racines et le but de sa vie, il sait d’où il vient, et où il va. Être Passeur de vie, c’est enfin réconcilier sa tête avec son cœur et son corps, c’est être soi ou le bonheur d’être soi.

Thierry Lalot & Marie-Christine d’Onofrio

Pratique de l’ennéagramme, p 136

……

Un écho en vous à partager ???