Le croire est le fondement de notre humanité

……

Enfoui dans une forme d’illusion au départ, l’enfant devenu l’adulte que nous sommes a commencé sa longue croissance. À partir d’un croire partagé entre lui et son entourage, il s’est peu à peu délesté des fausses chimères pour tendre vers un discernement lui permettant d’intégrer la réalité extérieure et de l’articuler avec la réalité intérieure. Nous sommes “originés” à partir d’un croire. Le croire est le fondement de notre humanité.

Agnès Bressolette

Nés vulnérables, Petites leçons de fin de vie, p 48

……

Un écho en vous à partager ???