……

Il se peut aussi qu’une parole de l’Écriture me touche si profondément que je m’y sens interpellée par Dieu lui-même, et que je ressente Sa présence. Le livre, ou l’écrivain sacré, ou le prédicateur que j’écoutais ont disparu – Dieu parle, et il me parle. Alors, sans vraiment quitter la scène de la foi, je suis pour un instant élevé à la connaissance de Dieu par expérience.

Edith Stein

Les voies de la connaissance de Dieu, p 62

……

Un écho en vous à partager ???